Un avocat spécialiste en indemnité de licenciement

Un avocat

Un avocat spécialisé en indemnité de licenciement est un avocat qui, par la pratique se charge toujours de défendre les intérêts des employés en litiges avec leurs entreprises à cause de leurs indemnités de licenciement. Il devient avocats spécialiste du licenciement du moment où sa spécialisation est attestée par un entretien de spécialisation.

Comment devenir un avocat spécialiste d’indemnité de licenciement ?

La profession d’avocat est une profession généraliste par définition, mais elle peut être l’objet de spécialisations de plusieurs façons. La spécialisation d’avocat en indemnité de licenciement est requise pour tout avocat qui atteste de quatre années de pratique de défenses des dossiers des affaires de licenciement dont le litige tourne autour de l’indemnité de licenciement en plus d’un passage réussit d’un entretien de spécialisation en indemnité de licenciement. Cet entretien de spécialisation vise à vérifier le niveau de maitrise de l’avocat des lois en vigueurs pour les indemnités de licenciement.

L’avocat spécialiste indemnité de licenciement et le calcul de l’indemnité de licenciement

Les avocats spécialistes des indemnités de licenciement se réfèrent à l’article L122-9 du code du travail pour calculer l’indemnité de licenciement de l’employé. Cet article prévoit le calcul de l’indemnité de licenciement sur la base d’indice de pourcentage du salaire mensuel ou horaire du salarié. Ce pourcentage est de  du salaire mensuel par année de travail pour les 10 premières années d’ancienneté. Pour un salarié payé à l’heure l’indice de calcul de l’indemnité de licenciement est celui de 20 heures de salaire.

Majorations de l’indemnité de licenciement

En cas d’ancienneté de plus de dix ans, les indemnités de licenciement sont majorées de  du salaire mensuel par année de présence au-delà d’une ancienneté de 10 ans et peuvent doubler dans d’autres circonstances. Il s’agit notamment de cas de licenciement pour raisons économiques.

Ces indices de calculs de l’indemnité de licenciement sont majorés par d’autres indices pour les anciennetés de plus de dix ans.

A noter que les échéances prises en compte en calculant l’indemnité de licenciement sont celles de l’entré en service d’une part et celle de la fin du préavis de licenciement d l’autre.

————————–

Les sites sources pour cet article:

–          www.eurojuris.fr

–          www.d2bavocats.com

–          www.maitrekovac-avocat.fr

–         www.info-société.com