Engager un avocat à Paris suite à un licenciement

Droit juridique : profiter d’un forum spécialisé en ligne
mars 29, 2021
avocat

Pour bénéficier des conseils si on est licencié, il est judicieux d’engager un avocat en droit du travail. Il a de l’expérience dans le domaine de licenciement et de la législation du travail. Il est mieux placé pour assister et conseiller le dirigeant et le salarié. C’est un bon soutien pour résoudre les conflits et éviter les sanctions pénales.

Pourquoi engager un avocat en droit du travail ?

Le recours à un avocat droit du travail est très recommandé, tant pour les employeurs que pour les salariés. La mission de l’avocat est de résoudre les litiges en droit du travail entre les employeurs et les employés. Son objectif est de protéger les droits de ces derniers et de limiter les risques de litige lorsqu’il y a un désaccord entre les deux. S’il y a un conflit, vous pouvez faire appel à un avocat droit du travail paris. Il vous accompagne afin de trouver une solution au conflit qui oppose le salarié et l’employeur.

Dès le début du conflit, cliquez ici si vous voulez engager un avocat qui vous donne une solution afin de résoudre vos mésententes. Si vous êtes un salarié, l’avocat en droit de travail vous assiste aux différentes étapes des conflits de travail avec votre dirigeant. Si vous contestez un avertissement, une mise à pied, une sanction illégale, un licenciement ou une demande des heures supplémentaires non payées, il vous est conseillé de recourir à un avocat en droit de travail pour protéger vos intérêts.

 Avocat droit du travail à la suite d’un licenciement

L’avocat est un spécialiste en droit. Il peut être expert en droit civil, droit international, doit des affaires, droit commercial, droit économique et droit du travail. Dans le cadre de ce dernier domaine, il peut intervenir à plusieurs titres, dès l’élaboration du contrat de travail jusqu’au licenciement. Il rappelle au salarié toutes ses obligations. En droit du travail, le licenciement disciplinaire est la sanction la plus sévère, si le salarié commet des fautes lourdes : détournements de fonds, vols, harcèlement, insubordination. En cas d’objectif non atteint, de manque de compétences, de mésentente entre l’employeur et le salarié, ou d’absences non justifiées qui handicapent la productivité de l’entreprise, on parle de licenciement non disciplinaire.

En matière de droit du travail, le salarié bénéficie d’un préavis et toutes les indemnités selon la loi en vigueur en cas de licenciement non disciplinaire. Sinon, il peut être licencié et perd tous ses droits en cas de licenciement disciplinaire. Suite au congédiement, le salarié peut faire appel à un avocat licenciement paris. Si vous êtes congédié d’une manière abusive telle qu’insuffisance professionnelle, insuffisance de résultat, pour cause sérieuse et réelle, pour faute banale ou même pour faute grave… vous pouvez recourir à un avocat en droit du travail. Si votre employeur ne veut pas vous licencier, il peut vous proposer une rupture conventionnelle. Un avocat rupture conventionnelle peut négocier vos indemnités.

Homologation rupture conventionnelle

Si vous voulez quitter votre poste, vous pouvez demander une rupture conventionnelle. C’est une procédure permettant à l’employeur et au salarié d’accepter d’un accord conjoint les règlements de la rupture du contrat. Cela n’est possible que pour les CDI. Si l’homologation rupture conventionnelle est refusée, dans ce cas votre contrat de travail reste toujours en vigueur. Mais, vous pouvez toujours tenter un recours.

C’est seulement au conseil prud’hommes que la demande de recours est valable. Si votre dossier est irrecevable comme dossier incomplet, vous pouvez reformuler une autre demande. Si votre demande de rupture conventionnelle n’est pas homologuée, votre contrat de travail reste toujours valable. En cas de refus d’homologation, votre contrat continue toujours. Vous pouvez faire la demande d’homologation de rupture conventionnelle en ligne pour un contrat à durée indéterminée (CDI).